Le site de Guy

Mogador : l’île aujourd’hui

Mogador vue de la plage d’Essaouira

Géographie

Depuis la plage d’Essaouira , l’île de Mogador semble bien lointaine .Pourtant , elle n’est qu’à un kilomètre .Sur certaines cartes anciennes,il est même possible de rejoindre l’île à pieds .Certains disent que c’est toujours possible à marée basse par le coté sud;mais çà,je ne l’ai pas vérifié ! Et je n’ai vu personne traverser !

L’archipel de Mogador se compose de plusieurs îles et îlots :

  • l’île principale Djazira Lakbira ,d’une superficie de 30 ha et de 800 m de long
  • l’ile de Pharaon ( ou Firaoun ) au nord ouest d’une superficie de moins de 2 ha
  • six autres îlots de petites tailles Smiâa ( Firaoun, Smiâa d’Dlimi, Maqtoâ, Hajrat Haha, Hajrat Rbia, Hatf Ghorrabo )

Il existe quelques constructions :une mosquée et son minaret,une ancienne prison ( encore en activité au début du siècle passé ) et des fortifications.

accès à l’île à pieds par le sud ?

Cartes de l’île de Mogador

Une île protégée

On ne peut plus visiter les îles de l’archipel .Aujourd’hui elles sont toutes interdites au public .Tous les projets touristiques imaginés  pour l’île de Mogador (implantations hôtelières,liaison maritime avec la cote……)  sont maintenant complètement définitivement arrêtés .

En 1980,l’archipel a été classé ‘réserve biologique permanente’ par le royaume du Maroc ,puis depuis 1996 ‘site d’intérêt biologique et écologique’ .Il est aussi déclaré site RAMSAR( nom de la convention internationale de 1971 pour la protection des zones humides).Actuellement le royaume envisage de renforcer la conservation du patrimoine naturel et culturel de l’île et pour cela s’est associé au programme PIM ( Initiative pour les Petites Iles de la Méditerranée ) , un programme international en faveur de la promotion et de l’assistance à la gestion des micro-territoires insulaires coordonné par le Conservatoire du Littoral de France,Ce programme participe , entre autre, à l’étude du faucon d’Eléonore (étude PIM )

L’île de Mogador vue de la sqala du port

Et tout ça pourquoi? Les habitants

Grace à toutes ces dispositions,l’île est devenue une réserve biologique et ornithologique reconnue et appréciée.Elle accueille en toute quiétude mouettes,goélands mais aussi et surtout les rares et fameux faucons d’Éléonore . Oiseaux menacés et protégés , ils ont trouvé là leur paradis et viennent s’y reproduire entre avril et octobre avant de repartir passer l’hiver à Madagascar(ci contre carte de migration).Ils forment une des plus importante colonie au monde soit environ 900 couples (comptage 2014) ce qui prouve bien la qualité de cette réserve .Une étude de 2015,réalisée dans cadre du programme P I M,montre un comportement étrange de ces rapaces :ils conservent certaines de leurs proies prisonnières vivantes !

Certes , le faucon d’Éléonore est l’oiseau le plus important de cette réserve mais d’autres animaux résident sur cette île : une dizaine  d’espèces d’oiseaux,trois reptiles et des lapins   ( s’il en reste encore !) .

Faucon d’Eléonore

Trajet de la migration du Faucon d4Eléonore

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
Share This